LE PROJET


Télécharger
Le projet
livret_progr_03E.pdf
Document Adobe Acrobat 3.8 MB

D'autres propositions !


Télécharger
Nouvelles propositions !
tract_REVB_02.pdf
Document Adobe Acrobat 3.6 MB

Notre dernier tract



Des engagements plus spécifiques...


Sécurité et prévention de la délinquance

La sécurité est un enjeu essentiel, qui mérite mieux que des questionnaires fermés ou des décisions isolées sans concertation ou explications. Différentes solutions existent (vidéosurveillance, surveillance accrue, prévention, soutien par les services sociaux...) mais ne peuvent constituer des réponses uniques à des situations locales différentes.

 

Pour traiter sérieusement cette question, nous créerons un Conseil Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance (CLSPD). Et pas seulement parce que c'est une obligation pour les communes de plus de 10 000 habitants, non respectée par la majorité sortante...

 

Le CLSPD que nous créerons :

- regroupera les services de police, l'Etat, la ville et les autres collectivités, mais également les services sociaux, d'insertion, les acteurs culturels, éducatifs et sportifs, ainsi que les représentants des citoyens de la ville,

- permettra l'étude, avec l'ensemble des acteurs concernés, de la situation des différents quartiers de la ville, sur la base des données disponibles et de leur comparaison avec les villes proches,

- conclura sur les besoins des différents quartiers, et surtout les moyens et les solutions à apporter au cas par cas, avec l'implication des différents acteurs concernés.

 

Cette approche concertée, basée sur la réalité des besoins, est la plus responsable, la plus efficace et surtout la plus respectueuse des verriérois et de leurs attentes.


Rendons la parole aux verriérois

Après nos propositions pour un conseil municipal plus ouvert aux citoyens, aujourd'hui, allons au-delà de ce conseil, pour une ville plus démocratique et où les verriérois ont la parole :
- des commissions municipales ouvertes à des représentants des associations et des citoyens
- un conseil municipal des jeunes
- une partie du budget municipal dont l'utilisation est décidée par consultation des verriérois (budget participatif),
- un débat budgétaire avec les verriérois avant le débat d'orientations budgétaires en conseil municipal


Un conseil municipal plus citoyen

Les conseils municipaux sont publics, mais nous pouvons grandement améliorer leur fonctionnement démocratique et la participation des citoyens à ce moment important pour notre ville.

 

Nous proposons :
Une page plus complète sur le site web de la ville concernant les conseils municipaux : calendrier, ordres du jour, présentations, extraits vidéos, etc.
- Transmission vidéo en direct sur le site internet de la ville du conseil municipal
- Généralisation des projections sur écran pendant les débats pour que le public dispose des éléments de compréhension minimaux
- Possibilité pour l'opposition d'inscrire un point à l'ordre du jour de chaque conseil municipal
- Création d'un moment de débat citoyen avec des questions posées par le public aux élus


L'organisation d'un audit externe

L’une de nos premières actions, suite à l’élection de septembre 2019, sera de lancer un audit externe de la gestion de la ville et de le rendre public.

 

La majorité sortante n’a jamais recouru à cette démarche, pourtant courante et utile. Or, la juridiction financière compétente (Chambre régionale des comptes) n’intervient dans des communes de notre taille que tous les 30 ans en moyenne.

 

Concrètement, l’audit porterait à la fois sur la gestion financière (notamment les emprunts et le pilotage de la dette) et sur les marchés publics, dont les conditions de transparence ont plusieurs fois fait l’objet de questionnements de notre part, demeurés le plus souvent sans réponses.

 

L’objectif ne sera pas de rechercher des pratiques irrégulières a priori, bien entendu, mais de s’assurer de la bonne conformité des procédures et de prendre les mesures de redressement le cas échéant, pour hisser la qualité de la gestion de Verrières au standard d’une commune francilienne de 16000 habitants, tout en sécurisant les élus et les services compétents.

 

Nous en tirerons aussi tous les enseignements nécessaires pour les débats budgétaires à venir et la programmation pluriannuelle des investissements que nous élaborerons.


Petite enfance

Notre ville doit offrir aux familles et aux professionnels un lieu d’accueil de qualité dédié à la petite enfance (0-4 ans). Ce lieu, dont le manque est criant et pénalise toutes et tous depuis la fermeture de l'ancienne PMI par la majorité sortante, est nécessaire à une politique active en faveur de la famille. 

 

En concertation avec les familles et les professionnels de la petite enfance, nous déterminerons les besoins que ce lieu devra remplir. Pour favoriser une prise en charge pluridisciplinaire de l'enfant (éveil social, accueil ludique, suivi médical), ce lieu devrait permettre, par exemple, de :

 

- Accueillir les professionnels, famille et partenaires et les accompagner dans leurs démarches (information, médiation,...)

- Informer les familles et les professionnels de la petite enfance (modes de garde, contrats, etc...) et les accompagner 

- Organiser des permanences et des rencontres avec une puéricultrice, un psychologue, des professionnels de la psychomotricité, ...

- Soutenir la constitution d'un véritable réseau des assistantes maternelles par l'organisation de réunions, conférences, échanges de pratiques

- Créer un lieu d’animation, avec des ateliers d’activités pour les accompagnants (parents, assistantes maternelles ou crèches) et une ludothèque


Démocratisons le budget !

Associer les habitants à la gestion de la ville, c’est aussi les informer et les consulter sur les choix budgétaires. La réponse à cette exigence démocratique à ce jour inaccessible aux Verriérois passera d’abord par une nouvelle organisation de la citoyenneté locale : une plus grande publicité des débats en conseil municipal et en commission, compte-rendu physiques de mandat réguliers, véritable droit de questionnement accordé à l’opposition...

 

Par ailleurs, le débat d’orientation budgétaire qui se tient à l’automne, avant la séance d’examen du budget de l’année suivante, fera l’objet d’un soin attentif de ce point de vue : les principales propositions en fonctionnement et en investissement devant être largement discutées en amont avec les parties prenantes (associations, acteurs sociaux et économiques...), voire faire l’objet d’une réunion publique dédiée.


Pour une offre de soins adaptées aux besoins des Verriérois !

Grand nombre de Verriérois nous disent être inquiets de l’évolution du nombre de médecins sur notre ville. Ils ont hélas raison : le nombre de médecins généralistes est passé de 11 à 5 en quelques années, et potentiellement à 3 d’ici un an ! Or, 13 généralistes seraient nécessaires sur notre ville. Certains patients ont déjà du mal à trouver un médecin traitant...

Il faut inverser la tendance, ou les conditions d’accès aux soins vont encore se détériorer et les plus fragiles en pâtiront.

La majorité sortante ne semble pas avoir pris la pleine mesure du problème, ni même souhaité accompagner nos médecins dans leur désir d'améliorer la situation.

Pourtant des solutions existent. Les villes alentours ont déjà déployé des structures de soins qui attirent de nouveaux médecins.

Nous construirons avec et pour les médecins en activité, mais aussi l’Agence Régionale de Santé, les solutions les plus adaptées à la population de Verrières. Le but est de fidéliser les praticiens actuels en leur facilitant l’exercice de leur métier et de rendre Verrières plus attractif pour de jeunes médecins.

Ces solutions pourront aussi être débattues lors de notre réunion publique sur le thème « Aménager pour préserver la Santé et l’Environnement : quelles solutions pour Verrières-le-Buisson » qui se tiendra le jeudi 5 septembre à 20h30 à l’Espace Bernard Mantienne


Investissons à Verrières !

Programmer les investissements sur la ville (équipements sportifs, culturels, sociaux, transports,…) sur plusieurs années est une nécessité du point de vue de la gestion de la ville. Mais c’est aussi une exigence démocratique et de transparence vis-à-vis des verriérois.

L’ensemble des décisions d’investissement, sur toute la durée du mandat, ne pourra être connu dès 2020. Mais nous prendrons les principales décisions et élaborerons les autres au fil du temps, par la concertation et le débat avec les citoyens. 

Des ajustements seront évidemment à prévoir, liés en particulier à la remise à plat du PLU, mais il en sera rendu compte chaque année, à travers l’ensemble des processus de décisions budgétaires : le débat d’orientation budgétaire (DOB), le vote des budgets primitifs et supplémentaires, et enfin celui du compte administratif qui arrête chaque printemps la situation financière détaillée de la commune pour l’exercice écoulé.

 


Soutenons l'associatif verriérois !

Notre ville a un tissu associatif très riche, avec des citoyens qui s'investissent dans de nombreuses missions, qu'elles soient sociales, culturelles, ludiques ou sportives.Ces associations agissent pour l'intérêt général, et les accompagner dans leur activité et leurs projets est de la responsabilité des élu-e-s municipaux.

Avant tout, nous mettrons fin à la baisse générale et répétée des subventions que la majorité sortante a appliquée ces dernières années.

Nous proposons également :

- Élaboration d'un plan de soutien pluriannuel aux associations avec elles, afin d'être au plus proche de leur besoin

- Création d'un service municipal dédié aux associations pour les accompagner dans leurs démarches administratives et financières, leurs projets, ...

- Ce service aura aussi pour rôle d'aider à coordonner l'ensemble des associations lors des événements fédérateurs qui rythment la vie de Verrières-le-Buisson (la Buissonnière, marchés des saveurs et de noël...).

- Développement de services mutualisés (espace associatif, service en ligne de consultation et de réservation des salles et matériels municipaux, aide à la mobilisation de bénévoles.

 


Pour une ville de sportifs !

L'activité sportive est un formidable moteur de mixité et de cohésion sociale, tout autant qu'éducative, sanitaire ou de détente. Les verriérois font du sport, que ce soit dans le cadre scolaire ou associatif. Mais de nombreux citoyens constatent avec nous un manque de stratégie ou de vision.

 

Nous proposons donc :

  • Elaboration, dans le cadre de notre programme d'investissement pluriannuel, d'un volet dédié aux équipements sportifs. Ils sont aujourd'hui vétustes et ne permettent pas d'accueillir pratiquants et spectateurs dans de bonnes conditions. Notre ville mérite mieux que rénover les tribunes d'un stade tous les 10 ans...
  • Impulser une politique sportive dans la ville avec des objectifs clairs (faciliter l'accès au sport des personnes en difficulté, développement de projets scolaires, événements sportifs...)
  • Faire du service des sports une voie de mise en oeuvre de cette politique, et le faire assurer un soutien administratif, financier, éducatif, juridique, etc. aux pratiquants et aux associations sportives de la ville,
  • Aménager des parcours ou des itinéraires sportifs dans la ville : parcs, parcours entre la forêt et la coulée verte. A ce titre, la forêt est un patrimoine naturel exceptionnel dans lequel les différentes pratiques sportives sont déjà nombreuses. Avec l'ONF, la ville et les associations sportives collaboreront autour de ces pratiques et de l'amélioration de leur accueil,
  • Les performances de haut niveau attirent de nouveaux licenciés et poussent l'ensemble des pratiquants vers le haut. A la hauteur de ses moyens, la ville identifiera avec les associations sportives les sportives et sportifs avec un potentiel et travaillera à leur accompagnement.

Fiscalité

Depuis plusieurs années, nous avons réclamé une « pause fiscale », à travers le gel de la taxe d’habitation (TH), compte tenu des excédents dégagés par la commune, du fait de son exécution très lente des dépenses, notamment en termes d’équipement et en soulignant que ce gel ne concernait pas les « bases », fixées par le gouvernement . Pour rappel, un point de TH représentant environ 300 000 euros, le sacrifice n’aurait pas été insupportable pour le budget communal.

 

Ce choix de bon sens a soudainement été validé en 2018 par la majorité sortante. En toute logique, nous le maintiendrons, sous réserve bien sur des impacts de la réforme en cours (suppression de la TH, remplacée par d’autres ressources) et bien sûr des conclusions de l’audit financier que nous lancerons au plus vite.


Et la culture... ?

À Verrières-le-Buisson, l’offre culturelle est variée. Nous ne pouvons notamment que nous féliciter de disposer de ce bel équipement qu’est l’Espace Bernard Mantienne avec ses deux salles de cinéma/théâtre et ses espaces polyvalents.Toutefois, ici comme ailleurs, nous pensons que la programmation offre trop peu de place aux initiatives des Verrièrois , malgré la vivacité des quelques associations , souvent très anciennes, qui animent notre ville.Nous souhaitons donner largement la parole à nos concitoyens, aux jeunes en particulier, afin de cerner les sujets de satisfaction et les lacunes de la politique culturelle de la ville.

 

Lors de nos premiers ateliers, quelques idées ont déjà émergé, comme l’ouverture d’un café associatif qui pourrait offrir aux jeunes de la ville une scène pour jouer de la musique de façon régulière voire presque quotidienne et un point de rencontre et de convivialité, des sorties transgénerationnelles avec tarifs préférentiels et attractifs pour nos aînés et les plus jeunes de nos concitoyens, un festival manga, ou encore le développement d’une politique active d’échange et de partenariat avec les scènes des villes voisines...

 

Les pistes sont nombreuses, la culture est l’affaire de tous, et nous nous engageons à vous écouter et, dans la mesure du possible, à vous donner les moyens de mettre en œuvre vos idées.