La liste Réussir Verrières 2014

Je vis depuis toujours à Verrières et c’est donc avec enthousiasme et détermination que j’ai accepté de conduire la liste “Réussir Verrières 2014” les 23 et 30 mars prochains.

Cette volonté d’agir, je veux la mettre au service de ma ville et de tous ceux qui y vivent, pour que Verrières ne soit plus une “belle endormie”. C’est un nouvel état d’esprit et une nouvelle méthode que je vous propose pour ranimer l’ambition de notre commune.

Les défis sont nombreux. Il nous faut imaginer un espace public plus convivial, mieux adapté aux habitants de tous âges et développer toutes les alternatives de transport possible. Nous devons préserver et valoriser la qualité du cadre de vie, prévoir une offre de service dense pour nos enfants, pour nos aînés, pour nos familles, associer logement, écologie et innovation, enseignement et culture. Enfin, Verrières doit entrer dans le XXIe siècle, proposer de nouveaux services, faire le pari du numérique, simplifier la vie de ses résidents. En un mot, il nous faut penser la ville de demain.

La participation des citoyens au processus de décision est pour moi primordiale. Depuis trop longtemps les Verriérois ne sont pas consultés. Nous avons souhaité y remédier dès cette campagne municipale, en nous rendant au plus près de vous et en multipliant les échanges.

Aujourd’hui, je me présente devant vous pour être le Maire de tous les Verriérois(e)s. Un Maire à l’écoute qui fonde son action sur le dialogue, un Maire moderne qui souhaite rendre sa ville attractive, un Maire responsable qui rende des comptes sur sa gestion financière, un Maire à plein temps au service de la commune et d’elle seule. Pour y parvenir, j’ai réuni, à mes côtés, une équipe compétente et soudée, riche d’expériences diversifiées, pleinement opérationnelle pour la relève.

Toutes les sensibilités seront nécessaires pour construire une action efficace au service des Verriérois.

Ensemble ayons l’audace d’écrire une nouvelle page pour réussir Verrières demain.

 

Baptiste Fournier

Verriéroise avec ma famille depuis près de 20 ans, j’ai dès mon installation apprécié le cadre de vie de notre ville… mais j’ai très vite pensé, en même temps, que son potentiel exceptionnel était insuffisamment exploité, que Verrières n’avait pas le rayonnement qu’elle méritait. Pire, la frilosité de l’équipe en place depuis des décennies, qui confond parfois «préservation» et «immobilisme», l’entraine insidieusement, j’en ai la conviction, vers un inéluctable déclin. L’animation de plus en plus difficile du centre-ville par nos commerçants en est la partie la plus facilement visible par tous.

 

Notre ville et ses habitants méritent mieux. Il est plus que temps que Verrières retrouve un vrai dynamisme, que toutes les générations s’y sentent bien ensemble, que chaque Verriérois-e trouve sur place de quoi s’épanouir pleinement ; que le partage, l’échange, la culture, la convivialité, la solidarité, mais aussi le commerce et l’économie, reprennent tous leur droit.

 

Conseillère municipale sortante, j’ai plus d’une fois tenté de faire évoluer certaines habitudes dans ce sens, notamment dans le domaine culturel. Et je dois dire que parfois, à force d’obstination, j’ai été entendue, même si c’était trop peu. L’expérience que j’ai acquise au cours de ces 6 années de mandat dans l’opposition municipale, je souhaite la mettre à nouveau, avec détermination, au service de mes concitoyens. Et pour cela, c’est avec enthousiasme que je m’engage au côté de Baptiste Fournier.

 

Baptiste , dynamique et compétent, n’est pas qu’un «brillant jeune talent» ; il a une vision pour notre ville, conjuguée à une exceptionnelle aptitude au dialogue, une empathie, et un pragmatisme que tous ceux qui l’ont rencontré ces derniers mois ont constatés. Ses qualités lui permettront de construire, avec l’équipe solide qu’il a su réunir autour de lui, et dans la concertation avec ses concitoyens, la ville que nous serons encore plus heureux d’habiter dans les prochaines années.

 

Françoise Jestin

Notre commune n'est pas bien gérée, ce qui n'est pas forcément connu de tous: nous pourrions faire bien mieux au service des habitants, des familles, notamment des enfants et des jeunes mais aussi de nos aînés, en dépensant moins et surtout mieux.

 

Par ailleurs, en tant qu'élu depuis 2008, j'ai pu mesurer combien le besoin de dialogue était important, car les Verriérois sont rarement, sinon pas du tout consultés. Le peu de considération accordée aux élus municipaux par une majorité présente aux affaires depuis des décénnies symbolise cette situation.

 

Bref, il est temps que Verrières entre dans le XXIème siècle, sur tous les plans. C'est le sens de notre démarche, autour de Baptiste FOURNIER, qui insuffllera un nouveau dynamisme, en s'appuyant sur des expériences très diversifiées. C'est une grande motivation que de pouvoir participer à cette aventure, celle de l'avenir et de l'intérêt général. Et une forte conviction : le changement est nécessaire, il est possible.

Michel Yahiel

Petite fille heureuse à l’école Louise de Vilmorin, je me souviens d’un moment émouvant partagé avec ma grand-mère ; avoir déposé une rose sur le cercueil d’André Malraux. Habiter Verrières est une chance dont j’étais consciente; aller en vélo à la bibliothèque, descendre au tennis en courant, courir au bois de Verrières; Verrières avait une histoire et c’était une ville vivante.

La ville de Verrières a vieilli en 30 ans. Beaucoup de logements ont été construits dans les années 80 sur les terrains où nous allions nous amuser. Après cette vague de construction immobilière de logements particuliers qui a dynamisé la ville, nous pouvions nous attendre à un peu d’ambition pour les structures publiques. Moi, j’attends toujours.

J’ai beaucoup travaillé à l’hôpital comme chirurgien gynécologue et comme obstétricien spécialisé dans la prématurité. Les questionnements des parents sur les soins, l’environnement, l’éducation commencent dés la conception et ensuite, en voyant grandir ces enfants, évoluer dans leur quotidien, l’envie est là de leur proposer mieux, concrètement.

On peut tous utiliser le même vocabulaire et souhaiter une ville solidaire, une ville respectueuse de l’environnement, une ville « tranquille », nous n’avons pas la même vision de ce que cela représente et des moyens pour y arriver. Pour moi, le travail d’un élu est de s’informer de ce qui se passe dans sa ville, dans tous les quartiers, de proposer des solutions et des actions et de décider après une concertation éclairée. Cela fait trop longtemps que les projets contraires aux désirs de la mairie sont balayés d’un revers de main, que les travaux sont faits où, quand et comment la mairie veut. Et cela souvent accompagnés de leçons de morale (les premiers éditoriaux du maire sortant étaient édifiants).

L’état d’esprit de Baptiste Fournier est tout autre. En allant au contact des verriérois, en élaborant les chantiers de l’alternance avec son équipe et en proposant le « projet de ville », il redonne l’espoir à ceux qui pensent que l’on peut faire mieux pour Verrières.

Il était temps de m’engager et l’occasion de travailler au sein d’une équipe dynamique, motivée et respectueuse d’une démocratie participative a été le facteur déclenchant.

 

Aurélia CHAUVEAUD-LAMBLING

J'ai fondé mon engagement associatif, politique, ainsi que mon parcours professionnel sur des principes auxquels je tiens, en particulier sur la préservation et la valorisation de l'environnement. 

Loin d'une vision consistant à mettre l'environnement sous bulle, je crois profondément que l'environnement peut bénéficier à tout le monde, qu'il doit être le socle de tout développement, aménagement ou éducation.

 

Beaucoup sont impressionnés par le patrimoine environnemental de notre ville, et ils ont raison. Mais je pense qu'il peut être encore mieux préservé et valorisé. Il est désormais temps de faire de Verrières-le-Buisson une ville à la pointe de l'innovation sur ce sujet, et sur bien d'autres.

 

La liste Réussir Verrières 2014 porte ces principes et objectifs que j'appelle de mes voeux pour notre ville. Je suis fier d'y contribuer, et j'espère que les Verriérois nous rejoindrons sur nos propositions et nous donnerons la chance de les concrétiser.

Vincent Hulin

Regardons Verrières avec un oeil neuf ! Ecoutons les Verriérois. Et rêvons un peu, d'un coeur de ville où il fera bon flâner, s'attarder, de jeux pour les enfants où se retrouveront les générations de parents et grands-parents, d'une ville où les outils numériques permettront de mieux vivre ensemble, de vraies pistes cyclables...

Voilci une liste motivée et pleine d'énergie, de 19 à 87 ans, prête à mettre ses talents au service de tous les Verrièrois.

 

Isabelle Giri

Verrières a un besoin urgent de se réveiller, de se redynamiser et de considérer enfin tous ses habitants comme des citoyens responsables même après l'élection. Je crois que Baptiste et toute l'équipe diversifiée, compétente et dynamique qu'il a su rassembler autour de lui, peuvent mettre en place une véritable vie démocratique dans notre ville. Conseiller municipal sortant, je suis bien placé pour témoigner de l'absence de considération que l'équipe municipale actuelle porte non seulement à la minorité municipale mais aussi et surtout aux citoyens de Verrières surtout lorsqu'ils sont organisés. Elle a peur de les consulter. Tous ensemble, nous allons gagner et redonner la parole aux Verriérois(es).

 

Denis Champain

Je suis née à Verrières et n'ai pas le souvenir d'une autre majorité municipale. Les élections municipales représentent le premier échelon de notre système démocratique. Au travers de cette inertie, Verrières semble en dehors de la démocratie.

 

En tant que juriste et très intéressée à la politique de notre pays, cela me paraissait logique de participer au 'réveil démocratique' des Verrièrois.

 

L'élément déterminant réside dans le fait que je connais Baptiste depuis mon plus jeune age. J'ai confiance en lui et je sais qu'il portera ce projet jusqu'à la victoire.

 

Laure Jolivet

Après plusieurs années, je constate que les commerces de proximité (et plus particulièrement sur la rue d'Estienne d'Orves du centre ville) n'ont plus le rôle de poumon du centre ville.

je vois les commerces disparaître (d'autres apparaître et disparaître de nouveau) et par voie de conséquence, changer la physionomie du lien social qui nous rattache au bien être du vivre ensemble à Verrières.

L'action publique (contrairement à ce que l'on peut entendre) a le pouvoir de donner du cœur à ce poumon et de nouveau faire vibrer les quartiers, les habitants et ses commerces.

En un mot, redonner une pulsion de vie à cette ville que nous aimons tous.

Voilà pourquoi je me suis engagé dans cette campagne dans le cadre du respect de tous et de la liberté de chacun.

Vive Verrières, Vive la France.

 

Nordine Jafri

Pourquoi je soutiens Baptiste Fournier et ce projet:

Il y a dix ans j’ai fait le choix de m’installer à Verrières pour… son cadre de vie paisible et sa situation proche de Paris facilement (!!!!) accessible par les transports.

 

Je me suis toujours intéressée à la ville –urbs- en latin puisque que ma formation m’y pousse, or depuis 10 ans, force est de constater qu’il ne s’y passe pas grand chose d’enthousiasmant. Notre ville s’asphyxie et s’auto-congratule comme un bourg de notables du 19eme siècle. Il faut que cela change et que l’on entre dans une dynamique participative où on choisit et on ne subit plus !

 

Baptiste incarne ce changement avec un vrai charisme et une volonté manifeste de rassembler autour de lui ceux qui croient en un avenir meilleur pour TOUS les habitants de Verrières. Son élan et sa jeunesse sont autant d’atouts, face à une équipe dépassée, pour concrétiser un projet ambitieux et réaliste qui doit démarrer… en mars 2014 !

 

Françoise Marchenoir

 Je souhaite m'engager dans la vie publique en particulier afin d’œuvrer à l'amélioration du quotidien de nos concitoyens.

J'ai rejoins la liste "Réussir Verrières" pour trois raisons. D'abord, pour une raison évidente mais primordiale : parce que j'aime ma ville, son environnement, et si je souhaite m'investir, c'est en premier lieu pour les Verrièrois-es.

Ensuite, j'ai la conviction que Baptiste, qui porte notre projet, est le mieux à même d'insuffler une nouvelle dynamique, en particulier citoyenne à Verrières. Je souhaite participer au développement de la démocratie qui fait cruellement défaut à Verrières.

Enfin, j'ai conscience des atouts et du potentiel de notre ville et j'ai la conviction qu'ils peuvent être davantage mis en valeur. Je crois en la nécessité de moderniser notre ville tout en ayant le souci constant de préserver le cadre existant.

En somme, je pense que notre projet est le mieux à même de valoriser la ville et la parole de ses habitants.

 

Sabrine Sassi

Verrières le Buisson est la commune que nous avons tous choisi pour y mener une vie heureuse. Ma famille y habite depuis 15 ans et j'exerçais le mandat d'adjoint au maire de la commune où nous résidions précédemment dans les Yvelines.

 

Malheureusement, depuis quelques années, notre cadre a été abimé et les citoyens ne sont plus écoutés dans leurs problèmes du quotidien lorsqu'ils tentent de les présenter en Mairie.

 

Nous aimons notre commune et souhaitons qu'elle retrouve une dynamique positive au service de toutes et tous.

 

En tant que professionnel de la santé publique, je sais que promouvoir notre santé nécessite de mieux protéger et améliorer notre cadre de vie dans ses aspects environnementaux, sociaux, éducatifs, sportifs, associatifs...

 

Attaché aux valeurs du partage et de la démocratie, je suis ravi de m'associer à une équipe solide et compétente sous la houlette de Baptiste Fournier pour proposer mon aide et mes compétences au service de toutes les Verriéroises et tous les Verriérois.

Yves Levi

Ma participation à notre liste «Réussir Verrières 2014» est un engagement citoyen pour contribuer à construire et développer avec les Verriérois un projet de ville dynamique, où la démocratie participative et la démocratie locale aient un sens, où l’éducation et la solidarité deviennent des priorités dans la politique de la ville. Les compétences et les valeurs portées par «Réussir Verrières 2014» renforcent ma motivation dans cet engagement au service de l’intérêt général.

 

Emmanuel Godoy

Arrivée il y a un peu plus d'un an à Verrières, j'étais à l'origine charmée par son coté verdoyant et son âme de village à deux pas de Paris. Cependant, il ne m'a pas fallu beaucoup de temps pour constater que notre commune est confrontée à plusieurs problèmes, en particulier son attractivité. En effet, habitante du centre-ville, j'ai tristement assisté depuis mon installation à la fermeture de plusieurs commerces et regrette que passé vingt heures les rues soient si peu animées.

Interessée par la vie politique nationale et locale, j'ai assisté à mon premier conseil municipal Verrièrois dès mon arrivée et là qu'elle ne fut pas surprise... Aucune place accordée aux citoyens, très peu de prise de parole des adjoints pour expliquer leurs actions et une communication pour le moins opaque. Mon objectif premier pour ma ville est de participer activement à la redynamisation du coeur de ville aussi bien en améliorant "l'existant" qu'en m'impliquant sur un projet plus structurel de refonte de notre centre-ville qui doit allier l'âme d'un village à l'ambition de la modernité.

 

Sarra Neffeti

Je suis actuellement en 3ème année de licence de droit public, à la faculté Jean-Monnet de Sceaux. L’élection présidentielle de 2012, ma première en tant que citoyen, fut un déclic : je m’engageais, je débattais, je m’informais sur les problématiques politiques.

Aujourd’hui ce qui m’intéresse plus particulièrement c’est la gestion publique, la politique purement partisane me déplaît. Je ne veux être identifié qu’à mes valeurs. Mon projet personnel est de servir l’intérêt général en participant, au mieux, à l’amélioration du quotidien des populations.

Habitant depuis 15 ans le quartier du Lac, et voulant agir pour améliorer la vie de tous, j’ai prit part à la commission « éducation, jeunesse » dans cette campagne de la liste “Réussir Verrières 2014“. Je proposais alors une vision nouvelle pour ma ville. Selon moi il faut institutionnaliser des espaces de dialogue entre les différents acteurs de l’éducation.

 

L’efficacité de notre service public éducatif passe par une transmission rapide des informations, la mise en place de lieux dévoués à la négociation, de façon permanente et avec une capacité de décision. Enfin je souhaite une réorientation de nos dépenses vers la jeunesse, l’avenir de notre ville s’écrit à travers elle et avec l’accompagnement de nos aînés.

Une gestion intergénérationnelle doit commencer à Verrières !

 

J’espère ainsi pouvoir bientôt participer aux décisions et contribuer à un service public de qualité pour la ville qui m’a vu grandir, car même si je suis encore inexpérimenté, mon dynamisme et ma motivation cherchent à faire oublier mon jeune âge.

 

Jérémy Fass

 

Réussir Verrières 2014 !

Pour moi qui vis à Verrières depuis 1978, c’est un Espoir. L’espoir de donner à cette ville un réveil, un élan, une modernité. Vivre à Verrières est une chance, un site exceptionnel si près de Paris, on nous envie beaucoup.

Mais force est de constater que les équipes municipales précédentes n’ont pas su impulser une évolution nécessaire. L’impression est celle d’un repli frileux sur des acquis anciens, cette attitude n’est pas à la hauteur de cette ville, ni de ses habitants.

Je suis donc très heureuse et fière d’appartenir à une équipe pleine d’enthousiasme, de compétences diverses, de volonté d’agir pour que cette ville devienne enfin ce qu’elle mérite. Mon engagement est aussi politique, et ça n’est pas un gros mot, cette liste regroupe des Verriérois avec qui je partage aussi des valeurs de gauche : Solidarité et Progrès.

 

Monique Quillard

Je suis militant écologiste de très longue date et attentif aux enjeux environnementaux.

Avec cette équipe ouverte et pluraliste, mettant en avant solidarité et concertation, nous saurons mettre en œuvre des "solutions locales pour ce désordre global".

 

Régis de Pesloüan

Je suis Verriéroise depuis maintenant 14 ans. Je suis passionnée de la «chose publique » ; pour preuve, je contribue tous les jours, de par mes fonctions, à exercer une mission de service public de proximité dans une ville de l’Essonne.

Notre ville est «endormie», elle manque de dynamisme, d’ambition, de transparence, de débat démocratique. J’aime ma ville, je veux qu’elle soit tournée vers l’avenir, vers la modernité, vers un développement équilibré et durable.

D'où ma volonté de m’engager aux côtés de Baptiste Fournier, porteur de cette nécessaire alternance.

 

Fabienne Geninasca

Habitant Verrières depuis 2007, j'ai remarqué à mon arrivée l'absence de commerces et moyens de transport dans certains quartiers, renforçant leur isolement. Dans ce domaine des efforts sont possibles, ce qui permettrait de les désenclaver et les redynamiser, en améliorant la vie de leurs habitants.

 

Amateur de sport, notamment de football, j'ai été surpris par l'état déplorable des tribunes du stade Robert Desnos. Comment attirer les spectateurs avec de telles conditions d'accueil?

 

Motard, j'ai vite remarqué qu'à verrières, il valait mieux avoir de bons amortisseurs, des reins solides et une grande vigilance, tant certaines routes sont dégradées !

 

Dans un autre domaine qui m'est cher, celui de la sécurité et la tranquillité publique, bien que verrières soit parfois présentée par l'actuelle municipalité comme une "ville tranquille", j'ai pu constater qu'elle n'était pas épargnée par des actes d'incivilités, voire même par des délits (cambriolages, vols avec violences, agressions), tout cela contribuant à alimenter un sentiment d'insécurité parmi certains de nos concitoyens. Si cela est souvent le fait d'une délinquance itinérante, venant souvent des communes avoisinantes, et bien que cela ne soit pas, fort heureusement, comparable à d'autres villes, on peut encore faire mieux pour la sérénité  des verriérois. La sécurité et la tranquillité publique sont des conditions essentielles pour "bien vivre" ensemble! Enfin, ayant été responsable syndical pendant de longues années, j'ai pu apprécier la richesse des contacts humains et la satisfaction qu'on peut éprouver à contribuer à améliorer le quotidien des gens qui vous entourent. Ayant aujourd'hui plus de temps libre, mon engagement politique local est la continuité, logique, de cette expérience...que je compte mettre au service des Verriérois-e-s !

 

En cotoyant Baptiste, j'ai découvert un homme responsable, lucide, qui connait bien sa ville et compte mettre ses qualités au service de ses concitoyens avec détermination et honnêteté, illustrant bien la devise: "la valeur n'attend pas le nombre des années!"... Voilà, résumées brièvement, les raisons de mon engagement à ses cotés.

 

Christian Coppé

Je me suis engagée sur la liste de Baptiste FOURNIER, à Verrières-le-Buisson pour quatre raisons:

 

  • Pour le dynamisme et la jeunesse de ce candidat
  • Pour une meilleure fiscalité sur la ville
  • Pour une concertation collective sur les projets décidés par la commune
  • Afin de conserver le patrimoine de Verrières

 

 Michelle GUEGUEN, Présidente de l'association ADVZ

30 ans de mandat; sans partage; sans concertation; sans concession sans tenir compte des verriérois(es) ou de l opposition municipale, pour ne citer que quelques exemples:

- l accroissement de l utilisation de la voiture entraîne des embouteillages, sans aucune réflexion sur des modes de déplacements doux.

- Des projets coûteux et démesurés(construction de la Mairie)

- La démocratie locale est bafoué (projet du centre ville).

Nous nous engageons à vous rendre compte régulièrement de l'avancement de nos actions.

Notre équipe est prête à relever le défi d'accompagner notre ville dans le 21ème siècle.

Il est urgent qu un vent nouveau souffle sur notre belle ville.

 

Ocine Sadou

Pourquoi appartenir à la liste Réussir Ensemble Verrières 2014 ?

La conscience d'être à tournant historique et la nécessité de participer à une nouvelle impulsion de convivialité et de partage des responsabilités. Verrières se doit de tourner la page d'une gouvernance archaïque moyenâgeuse. C'est le temps du respect de tous et de la concertation réelle.

 

Francine Robin

Je souhaite mettre au service de Verrières et de ses habitants, ma longue expérience acquise dans le domaine syndical et associatif.

Et que chaque jeune de notre ville participe à une activité culturelle ou sportive... un bon moyen de s'y intégrer.

 

Jean Leborgne

Je souhaite m'engager pleinement afin de mener à bien des projets utiles au bien-être de tous les habitants dans un esprit de solidarité et d'équipe.

 

Léone Lahu

Militant socialiste, syndical et associatif depuis pratiquement 40 ans, j'ai envie de donner un nouveau visage à cette ville.

Progressiste convaincu, je suis persuadé que demain nous pouvons sortir Verrières de l'inertie.

Cette marche vers le progrès se fera ensemble ou ne se fera pas.

 

Dominique Colin

Habitante de Verrières le Buisson depuis bientôt 14 ans, fille de militants de gauche et séduite par le projet jeune, dynamique et ambitieux porté par Baptiste Fournier, j’ai décidé de faire partie de cette aventure et espère pouvoir apporter mon expérience, mes idées et mon désir de changement à cette ville qui m’est chère.

 

Maryse Chomette

Je suis convaincu de la capacité des élus à agir. Cependant pour agir dans l'intérêt de tous, il est nécessaire d'écouter, d'échanger et de proposer. Cela est d'autant plus important au niveau municipal car on influe sur les "petites choses" du quotidien et ce sont elles qui nous font aimer notre ville. 

 

"Né" à Verrières, j'ai aimé y grandir, j'aime y vivre et j'aimerai y vieillir. Pour ce faire, il est temps de renouer le dialogue entre élus et citoyens afin que les verrièrois n'aient plus à subir des décisions prises par un pouvoir autarcique, en place depuis trop longtemps. Notre projet est celui du dialogue, de l'ouverture, du changement. Un projet qui veut réveiller Verrières et la faire entrer pleinement dans notre siècle. J'ai envie de participer à ce renouveau qui permettra à la jeunesse verrièroise, représentée dans cette liste de bâtir son avenir au sein de la ville et nulle part ailleurs.

                                                            
                                                                               Stéphane Fournier

J’habite Verrières depuis 1969, 45 ans donc. Mes 3 enfants y ont grandi et ont fréquenté les écoles maternelle et primaire de la ville ainsi que le Collège Jean Moulin. Ma femme a enseigné dans ce même Collège. Moi même, travaillant à Paris, j’ai longtemps pratiqué le football sur le terrain de l’ancien Collège (“le petit stade”) et sur le terrain synthétique avec de nombreux jeunes verriérois. J’ai participé aussi au comité de lecture de la bibliothèque de Verrières tandis que ma femme apporte son aide à l’activité cinématographique de notre ville. C’est dire que je me sens très fortement concerné par la vie dans notre commune et par les élections municipales. Je me suis donc engagé sur la liste conduite par Baptiste Fournier parce que je pense qu’elle peut apporter à notre ville un renouvellement salutaire:

  • l’apport de la jeunesse avec Baptiste FOURNIER et ses colistiers
  • la mise en place d’une authentique démocratie locale,
  • un meilleur équilibre entre la préservation du site et le dynamisme économique de la ville,
  • la démocratisation de la vie culturelle et sportive. Pour ne prendre qu’un exemple mais il est révélateur de la politique sportive de la municipalité sortante : la suppression du stade synthétique des Gros Chènes alors que, situé au coeur d’une zone fortement peuplée, d’accès très facile, il offrait une chance unique de pratique sportive libre, de rencontre de toutes les générations et donc, aussi, de cohésion sociale.

Pierre Tomi