Budget 2019 (Conseil municipal du 17 décembre 2018)

Budget de crise, crise du budget ?

 

Comme chaque année en décembre, le conseil municipal est appelé à voter le budget de l’exercice suivant.

 

 

Ainsi que nous l’avions pressenti lors du débat d’orientation budgétaire qui, à Verrières, porte bien mal son nom, tous les clignotants sont au rouge, au sens où l’activité municipale parait gelée.

 

Si nous nous félicitons que la majorité ait enfin fait le choix d’une pause fiscale (à noter que la hausse des seules bases d’imposition va encore dépasser 2%, rendant ainsi relatif le « sacrifice » de taux inchangé), que dire du reste ?

Baisse de 10% des plus petites subventions aux associations, réduction des effectifs au sein du personnel communal (-15% depuis 2016), limitation de 50% du volume d’emprunt initialement prévu, dans un contexte de taux d’intérêt pourtant favorable, grande majorité des postes de dépense de fonctionnement et d’équipement en recul. L’une des rares exceptions à ce tableau est fournie par la hausse de 18% des dépenses de communication, justifiées par les besoins liés au PLU

 

En année préélectorale, il est clair que cette attrition générale vise à présenter la commune sous un jour sinon austère, du moins rigoureux, en recherchant un brevet de bonne gestion, alors même que tant de besoins, dans les secteurs de la jeunesse ou des sports, entre autres, sont peu ou mal couverts. A moins que cette grisaille ne masque un manque de projets, d’ambition, ce qui serait sur le fond plus préoccupant encore et traduirait bien, une fois de plus, la nécessité d’un profond renouvellement de la gouvernance municipale, au profit des Verriérois.

Écrire commentaire

Commentaires: 0