Plan vélo : quelles pistes pour Verrières ?

À l’heure où le gouvernement ficelle enfin un plan vélo ambitieux (bien que tardif), force est de constater qu’à Verrières nous faisons du sur-place. Depuis 2010, diverses pistes… de réflexion ont été lancées, des réunions engagées entre élus et verriérois, vélocipédistes ou non, pour, au bilan, accoucher d’une souris. Notons malgré tout que ce principe de commissions réunissant élus et citoyens est heureux, et devrait se multiplier sur d’autres sujets à Verrières.

 

En pratique, quelques rues à 30km/h mises à contresens vélo, ce qui en soi n’est pas révolutionnaire puisque cela est possible depuis le décret du 30 juillet 2008. Cette pratique, peu à peu généralisée, constitue aujourd’hui un état de fait et de droit, pas une faveur. D’ailleurs, la signalisation ad hoc n’est plus obligatoire, même si elle a le mérite de clarifier les choses.

 

Rien d’innovant donc, juste un partage à faire respecter par les usagers de 2 et 4 roues. À Verrières, le flou demeure dans certaines rues et les ruptures de trajets sont fréquentes lorsque l’on circule à 2 roues, ce qui ne rend pas la circulation sereine, même avec un casque. Dans ces conditions, le plaisir et la liberté de circuler à vélo s’en trouvent grandement entravés, dès lors qu’il faut batailler avec les voitures peu enclines à céder devant « l’intrus ».

 

Que dire de nos grands axes, Maréchal Foch en tête ? Rien, pas l’esquisse d’une piste cyclable, et ce n’est pas faute de surface disponible. Les trottoirs de 4 m de large – de chaque coté - ne perdraient guère d’attractivité à se voir « amputés » d’une piste cyclable, au regard du faible taux d’usagers piétons.

Ce serait pourtant rendre justice et tranquillité à tous les vertueux qui essaient de faire baisser le niveau d’oxyde de carbone et aux enfants heureux de faire preuve d’indépendance en se rendant à l’école à vélo.

 

En l’état actuel des choses, quiconque un peu sensé et même courageux ne saurait s’engager pas dans le rond-point du bd Foch aux heures de pointe sans remettre son âme à Notre-Dame de Ghisallo sainte patronne des cyclistes !

 

 

Bref, ce plan vélo c’est une nouvelle fois, dans notre vie communale, beaucoup de bruit pour peu de résultats concrets…

Écrire commentaire

Commentaires: 0