· 

Tribune du mensuel de mars

Eclairage nocturne parlons-en !

 

Il n’a échappé à personne que l’éclairage public de notre ville est désormais éteint entre 22h et 6h. Une décision tombée brutalement en décembre dernier, annoncée sur les réseaux sociaux et le site de la ville.

Les réactions ne se sont pas fait attendre, et vous avez été nombreux à exprimer votre inquiétude quant à l’impact de cette décision, en particulier sur la sécurité, la circulation des piétons, etc. 

Ces questions sont légitimes, car voilà bien un sujet qui nécessite des explications et des débats. Nous avons donc décidé d’organiser la réunion publique dont la municipalité aurait évidemment dû prendre elle-même l’initiative, avec un spécialiste du sujet qui nous explique les enjeux, les réponses techniques et leurs conséquences. 

Guillaume QUEMARD, administrateur de l’ANPCEN (Association nationale pour la Protection du Ciel et de l’Environnement Nocturnes), a donc partagé avec nous les connaissances actuelles sur l’impact de l’éclairage nocturne sur l’environnement, les finances des collectivités, mais également sur la santé humaine, la circulation, la sécurité, etc. En synthèse, on pourrait conclure que les besoins en la matière sont différents selon les lieux et les usages, et que les solutions le sont donc tout autant. 

Parfois, une solution technique (détecteur de passage, par exemple) convient. Ailleurs, l’allumage constant est la seule piste adéquate. Et toutes les combinaisons sont envisageables.

 

Que faire, alors ? Prendre le temps de faire le point sur les attentes des citoyens. Les confronter aux solutions disponibles. Proposer, débattre puis expérimenter. Suivre les résultats, s’adapter. Tout le contraire, donc, d’une décision unique, globale, imposée sans explication, encore une fois, aux Verriérois.

 

Retrouvez la vidéo de la réunion publique REVB Eclairage Nocturne