· 

Tribune du mensuel d'avril

Un budget qui en dit long!

Le baron Louis a transmis à la postérité son fameux adage : « Faites-moi une bonne politique, je vous ferai de bonnes finances ». La formule n’a pas tant vieilli : faute de politique clairement définie, on ne saurait avoir des finances publiques robustes. Toute ressemblance avec Verrières-le-Buisson n’a rien de fortuit : le budget communal y relève d’une simple routine gestionnaire, n’est l’occasion d’aucun débat, a fortiori avec la population, et ne trace pas un minimum d’orientations pour l’avenir. Certes, la nouvelle équipe municipale « met les formes » : documents plus clairs, présentation des finances communales confiée à un cabinet comptable expérimenté, ce qui permet un minimum d’échanges (du moins entre le Maire et notre liste)... Mais le bât blesse sérieusement sur des points essentiels. D’abord le calendrier : le budget de l’année n devrait être voté en fin d’année n-1. La majorité préfère attendre le bilan de n-1, donc le mois de mars, ce qui n’a guère de sens puisque la commune doit être en état de voter son budget primitif bien plus tôt, quitte à le compléter ensuite par un budget supplémentaire. Ensuite, la tradition locale à la vie dure : toujours sous-estimer les retards pris par les travaux (avec l’exemple emblématique du Centre Malraux), de sorte que 50 % des crédits d’investissement prévus pour un exercice, soit 11 M€, sont reportés sur les suivants, privant de tout sens la délibération budgétaire. Enfin et c’est sans doute le plus notable, aucune procédure d’échange véritable n’est prévue avec les Verriérois ou les forces vives de la commune (associations, acteurs économiques…). Certes, cela supposerait une toute autre rigueur dans la préparation des dossiers ou une organisation adaptée avec notamment des conseils de quartier, tel que nous l’avions proposé dans notre projet. On dit que l’adoption du budget est l’acte principal d’une assemblée démocratique, telle qu’un conseil municipal. En règle générale la qualité de la procédure retenue dit beaucoup sur la gestion locale. Convenons que Verrières a encore bien des progrès à faire dans ce domaine.

 

Vos élus REVB : David Chastagner, Emmanuelle Clévédé, Jérémy Fass, Vincent Hulin, Agnès Quinquenel, Andrée Theisen, Michel Yahiel.